Subventions

Vous souhaitez introduire une demande de subvention ? 

À partir du 4 avril 2021, les modalités de dépôt des demandes de soutien évoluent et celles-ci ne sont plus acceptés aux formats de courrier postal ou de courriel.

Tout dossier devra être introduit dans la plateforme "SUBSIDE", interface web de la Fédération Wallonie-Bruxelles pour toutes les demandes de subvention.

Vous êtes donc invité à vous y rendre pour vous identifier et y introduire votre demande, en cliquant ici

Un manuel d'utilisation vous guidant pas à pas y est téléchargeable (il est également disponible sur cette page en colonne de droite).

Périodes de dépôt

Du 23 février au 2 avril, du 4 avril au 4 juin, du 6 juin au 27 août, du 29 août au 15 octobre.

Historique

Comme partout en Europe, le développement d'une culture de l’architecture passe par le soutien à des initiatives tant privées que publiques, participant à l’identification, la promotion et la valorisation culturelles de l’architecture.

À ce titre, la Cellule architecture gère un article budgétaire spécifiquement dédié ("Subventions aux associations pour la défense et la mise en valeur de l'architecture"), institué en 1996 à l’occasion de la première participation de la Fédération Wallonie-Bruxelles à la Biennale d’architecture de Venise. Depuis lors, grâce à celui-ci, plusieurs dizaines d’actions ont été soutenues, partout en Wallonie et Bruxelles (expositions, publications, colloques, conférences, débats, documentaires, etc.) 

En 2020, la mise en place de la Commission des Arts plastiques, session Architecture ("CAP archi") - instaurée par le Décret du 28 mars 2019 sur la Nouvelle gouvernance culturelle (téléchargeable ci-contre dans "Fichiers") - a concrétisé une revendication exprimée de longue date, visant à doter la Fédération Wallonie-Bruxelles d'une instance d'avis spécifiquement dédiée à l'architecture (comme il en existait alors dans d'autres domaines). La CAP archi, dont la composition peut être consultée ici,  examine dorénavant les demandes de subvention et remet ensuite avis à la Ministre de la Culture.